Sélectionner une page

Technique de la Soudure

Le soudage est un procédé d’assemblage permanent.

Il a pour objet d’assurer la continuité de la matière à assembler.
Dans le cas des métaux, cette continuité est réalisée à l’échelle de l’édifice atomique.
En dehors du cas idéal où les forces inter-atomiques et la diffusion assurent lentement le soudage des pièces métalliques mises entièrement en contact suivant des surfaces parfaitement compatibles
et exemptes de toute pollution, il est nécessaire de faire intervenir une énergie d’activation pour réaliser rapidement la continuité recherchée.

Soudure au Gaz
Oxyacétylénique
MéthodeProcédé manuel. Centrale de détente et de distribution des gaz.
PrincipeChalumeau soudeur. Règle de nature et la flamme de chauffe. (3150°)
ApportBaguettes d'acier de différents diamètres. La flamme protège le bain de fusion.
Electrode enrobée
MéthodeProcédé manuel. Un générateur de courants alternatif, continu ou redressé.
PrincipeL'arc est créé entre l'électrode et la pièce à souder. (3100°)
ApportUne âme en acier, enrobée d'une matière assurant la protection du bain de fusion et une action physicométallurgique
M.I.G (Métal Gaz Inerte )
MéthodeSemi-automatisé. Un générateur de courant continu ou redressé.
PrincipeL'arc est créé entre le fil de métal d'apport, en bobine, et la pièce à souder. (3100°)
ApportMétal d'apport de même nature que les pièces. Le bain de fusion est protégé par un gaz
Soudure à l'Arc Electrique
M.A.G (Métal Gaz Actif)
MéthodeSemi-automatisé. Un générateur de courant continu ou redressé.
PrincipeL'arc est créé entre le fil de métal d'apport, en bobine, et la pièce à souder. (3100°)
ApportMétal d'apport de même nature que les pièces. Le bain de fusion est protégé par un gaz
Fil fourré
MéthodeSemi-automatisé. Un générateur de courant continu ou redressé.
PrincipeL'arc est créé entre le fil de métal d'apport, en bobine, et la pièce à souder. (3100°)
ApportFil métal d'apport de section tubulaire. fourré d'éléments additifs en poudre. Deux types d'utilisation possible avec ou sans gaz de protection.
T.I.G (Tungstène Gaz Inerte)
MéthodeProcédé manuel rarement automatisé. Un générateur de courant alternatif, continu ou redressé.
PrincipeL'arc est créé entre l'électrode en tungstène et la pièce à souder. (3100°)
ApportMétal d'apport de même nature que les pièces. Le bain de fusion est protégé par un gaz
Arc submergé ou (Sous flux solide)
MéthodeProcédé automatisé. Un générateur de courant continu ou alternatif.
PrincipeL'arc est créé entre le fil de métal d'apport, en bobine, et la pièce à souder. (3100°)
ApportMétal d'apport de même nature que les pièces. Le bain de fusion est protégé par un flux en poudre

Les principaux procédés de soudures en industrie.

Soudage à l’arc TIG

Le soudage TIG est un procédé de soudage à l’arc avec une électrode non fusible, en présence d’un métal d’apport si besoin.
TIG est un acronyme de Tungsten Inert Gas, où Tungsten (Tungstène) désigne l’électrode et Inert Gas (Gaz inerte) le type de gaz plasmagène utilisé.
L’arc électrique se crée entre l’électrode et la pièce à souder qui est protégée par un gaz ou un mélange de gaz rares tels que l’argon et l’hélium.
De fait, l’arc électrique remplace la flamme du chalumeau traditionnel.
La soudure à l’arc s’appuie sur l’élévation de la température des pièces à assembler jusqu’au point de fusion grâce au passage d’un courant électrique alternatif ou continu.
Le soudage s’effectue le plus souvent en polarité directe (pôle – du générateur relié à l’électrode) pour les métaux et alliages (aciers, inox, cuivreux, titane, nickel…) sauf dans le cas des alliages légers d’aluminium ou du magnésium, où l’on soude en polarité alternée.
Il n’est pas possible de souder en polarité inverse (pôle + relié à l’électrode) car cela détruirait cette électrode en la faisant fondre.

Le soudage MIG-MAG

Le soudage MIG-MAG (respectivement 131 ou 132/133, et 135 ou 136/138 suivant la norme EN ISO 4063-2011), ou encore GMAW selon les normes américaines, est un procédé de soudage semi-automatique.
La fusion des métaux est obtenue par l’énergie calorifique dégagée par un arc électrique qui éclate dans une atmosphère de protection entre un fil électrode fusible et les pièces à assembler.
Les acronymes MIG et MAG signifient respectivement Metal Inert Gas et Metal Active Gas (métal gaz inerte, métal gaz actif).
La différence entre les deux procédés tient à la composition du gaz. Le procédé MIG utilise un gaz neutre qui ne réagit pas avec le métal fondu (argon ou argon + hélium), contrairement au procédé MAG
(mélange d’argon et de l’hydrogène en proportions variables selon les métaux à souder).
Le gaz est injecté en continu sur l’arc afin d’isoler complètement le métal en fusion de l’air ambiant.

La soudure par point

La soudure par point est une méthode de soudage utilisant le principe de la soudure par résistance à électrode non fusible où l’élévation de température pour obtenir le point de fusion du métal,
s’ajoute à une forte pression mécanique.
Deux électrodes de cuivre non fusibles compriment les pièces de métal à souder l’une contre l’autre puis les font traverser par un courant de très forte intensité (quelques milliers à quelques dizaines de milliers d’ampères).
Le court circuit électrique au point de contact des deux pièces métalliques créé la fusion du métal en une à deux secondes pour un temps de passage du courant électrique de quelques dixièmes de seconde seulement.
La soudure par point est largement utilisée pour assembler les tôles entre elles (construction automobile notamment),
car la brièveté de l’opération et la localisation précise du point de soudure entre les électrodes sous pression limitent la déformation des tôles lors de la soudure.

 

Inscription Gratuite à la MarketPlace

Votre Publicité sur Metals-Industry.com

Je Cherche un Expert

Nouvelles Fonctionnalités

Quelle est votre Recherche

  • Sélectionnez une Rubrique

  • Evénements

"Les Informations données sont à titre indicatif et n'engagent pas la responsabilité de Metals-industry.com"

Inscrivez-vous à notre Newsletter
Restez informé sur les nouvelles fonctionnalités de la MarketPlace Metals-industry.com spécialisée dans les Aciers, Métaux non Ferreux, Plastiques, Outils Coupants, Fournitures Industrielles, Logiciels, Moyens de Production, Financements, Prestataires, Sous-Traitance, Formations, Emplois, Fusions et Acquisitions, Ventes aux Enchères, Recyclage, Transports et Assurances.

Metals-Industry.com

Metals-Industry.com est la première place de marché indépendante spécialisée dans les Aciers, Métaux non Ferreux, Plastiques, Outils Coupants, Fournitures Industrielles, Logiciels, Moyens de Production, Financements, Emplois, Fusions & Acquisitions, Ventes aux Enchères,  Recyclage, Transports et Assurances pour les industriels qui consomment quotidiennement ce type de produits ou utilisent ce type de service. Elle permet de passer rapidement les commandes de produits et de gagner du temps grâce à des services complémentaires. Vous retrouvez ainsi toute l’offre mondiale disponible en un seul lieu et en un seul clic .

Téléchargez l'Application
Metals-Industry.com

Suivez-nous
sur les Réseaux Sociaux

Nos Implantations dans le Monde

Fièrement Soutenu Par

Inscription Gratuite à la MarketPlace Devis Express Matière et Outillage 24h/7j Proposer vos Déchets à la Vente Demander une Cotation Transport Demander une Cotation Assurance Acquisition de Moyen de Production Acquisition de Logiciel SAV de vos Moyens de Production Recommander Metals-Industry.com Nous Contacter
Precious Metals and Currency Data Powered by nFusion Solutions

Pin It on Pinterest